Catégorie : Non classé

2024

Je compose des films et des sculptures  textiles à partir de matériaux que je récolte sur des territoires affectifs. Mue dans mes projets, comme dans mes rencontres, par la recherche de « l’unique » et de « l’ajusté », je me sens très profondément autodidacte.
C’est ce souffle et mon goût pour le jeu qui, je l’espère, animent mes propositions artistiques et activités alentour.
C’est le plaisir de la rencontre et des surprises, que me ménage ce que je ne connais pas encore, qui attise mon désir de poursuivre mes recherches intérieures.
Et ouvre la porte à des pièces de toutes natures susceptibles de voir le jour au besoin.

Les GC et PPC sont une entrée qui vous est destinée autant qu’une manière de disposer les ingrédients d’une recette à venir.
Pour me contacter, c’est .

– KotéKabuki


Janvier 2024 : prochain haut-relief en recherche à l’atelier, avec l’aide individuelle à la création de la DRAC Occitanie en arts visuels.

– Papa m’a suggéré d’ajouter du vert : haut-relief textile

Février 2023 – 155 x 95 x 15 cm + une excroissance
Vêtements déchirés, découpés, pulvérisés, noués, cousus, redensifiés, fixés sur grillage.
Inauguration dans la serre d’Anis Gras du 24 au 31 mars 2023.
Plus d’images : ici.
Crédit photo : Françoise Alquier.

Bonne nuit, Mozart : concentré de Melon pour une Nuit blanche


Samedi 1er octobre 2022. Au cœur des peintures et Scoopitones de Laurent Melon sélectionnés pour la Nuit blanche, premier aperçu de  Bonne nuit, Mozart tourné dans son atelier d’Anis Gras, à Arcueil, entre 2020 et 2021.
Avec le soutien d’ECARTS – Anis Gras, le lieu de l’Autre.
Plus d’images : ici.
Crédit affiche : Laurent Melon.

Papi et Pipo sont dans un bateau : trilogie en terre indigène

Accueil du site : Papi et Pipo sont dans un bateau 2Papi et Pipo sont dans un bateau 2. Capture d’écran.
Avec Joseph Dubarry aka Papi.
Papi et Pipo sont dans un bateau 1
Papi et Pipo sont dans un bateau 2 – en post-auto-production
Papi et Pipo sont dans un bateau 3 – en post-auto-production
Crédit photo : Françoise Alquier